Entre les maisons-tours et des palais

  • La Maison natale du célèbre musicien Juan de Antxieta, dotée d’une originale façade mudéjar.
  • La Maison natale de la mère se San Ignacio.
  • Un Magnifique palais mudéjar correspondant à la première moitié du XVIème siècle, doté d’une façade pourvue d’une galerie svelte arquée à trois étages.
  • La Maison natale de Miguel Lopez de Legazpi, lecolonisateur des îles Philippines.
  • Un maison robuste et majestueuse construite au début du XVIIème siècle aux flancs du mont Irimo.
  • Datant de la première moitié du XVIème siècle, elle est parée par son balcon sur l’angle.
  • Sa façade est décorée par 53 magnifiques plaques céramiques d’origine allemande datant de la première moitié du XVIème siècle
  • Elle est dotée d’un grand arc d’entrée et d’une porte somptueusement tailléemoyennant des motifs plateresques.
  • Elle est dotée d’un bas-relief datant de l’année 1500 sur la façade principale.
  • Elle dévoile ses élégantes égauchettes-pinacles sur les versants.
  • Sa façade principale est parée du blason impérialde Charles V comprenant un aigle bicéphale.
  • Remarquable exemple architectural du XVIème siècle
  • Remarquable exemple architectural du XVIème siècle
  • Des maisonnettes placées à côté de l’église de San Juan Bautista.
  • Entrée au périmètre médiéval à la fois coquet et intéressant.
  • Une résidence construite par les Elexalde au sein d’un terrain où le château du comte était érigé.
  • La résidence de l’une des lignées les plus importantes de la région, convertie actuellement en musée.
  • Construite au parvis d’Aozaratza, à côté du parage naturel d’Urkulu.

Le Palais d’Elexalde (Leintz Gatzaga)

Le palais Elexalde ou Torrekua est situé au commencement de la rue San Inazio, l'axe principal de la commune, mais en dehors de la limite des murailles. Il s'agit d'un bâtiment du XVIème siècle qui se distingue par sa décoration de la façade principale divisée en rez-de-chaussée et en une hauteur.

L'entrée au rez-de-chaussée a lieu à travers un grand arc en plein cintre doté de voussoirs décorées de rosettes, L'arc est encadré de fins pilastres surplombant un piédestal et qui soutiennent un entrelacs.

À l'étage principal, s'ouvre une fenêtre cadrée par des pilastres et par un petit fronton en tant que finition. En son sein, le blason familial est constitué de quatre quartiers, deux sont occupés par un lion rampant et les deux autres par un aigle.

Les motifs fins de la façade, ainsi que la décoration de l'arc d'entrée, sont autant d'éléments illustratifs du raffinement du goût plateresqueimprégnant cette époque-là.

 

FaLang translation system by Faboba

Entre maisons-tour et palais

Urola garaia

Urola medio

Debagoiena