Le Palais d’Arrese (Bergara)

La Casa (Maison) Arrese date de la première moitié du XVIème siècle. Construite avec un unique arc d'entrée, de petites fenêtres et de grosses pierres sous la toiture, octroyant au bâtiment un aspect robuste et rappelant les tours défensives de du moyen âge. La façade placée en face de Barrenkale est dotée de quatre hauteurs, quoique l'organisation des faux-jours a été complètement transformée; au niveau des angles et de la partie centrale, on observe la présence de grosses pierres, des éléments typiques des casas torre (maisons-tour) du modernisme. Cependant, lors de la deuxième moitié du XVIème siècle, en vue d'atténuer l'aspect sévère de l'édifice, on a ouvert sur l'un des angles, au-dessus du blason familial, un balcon finement décoré. Ainsi, la juxtaposition du blason et le balcon confèrent à la casa-torre un aspect de palais,conformément à l'esthétique de la renaissance.

Ainsi, le blason est entouré de deux lions en tant que supports et au-dessus de ce premier, on trouvera le balcon, qui, malgré le fait d'être peu fonctionnel, confère au bâtiment un aspect affectueux. Sur les deux côtés, on trouvera des pilastres ioniques doubles et ces dernières sont surplombées d'un alquitrave décoré de lignes obliques, d'un frison sans décoration et d'une corniche moulée soutenue par cinq supports de fixation. L'ensemble est surplombé par un fronton plié pour s'adapter à l'angle, décoré par un buste de femme au centre et par un ensemble d'urnes et de dragons entourant le fronton.

Sans aucun doute, cette œuvre, pouvant être comparée aux balcons de l'angle de Léon ou de l'Estrémadure, se distingue par sa structure, par la richesse de ses éléments décoratifs ainsi que par l'habilité de son auteur, en déformant les supports de fixation, des pilastres etdes lustres pour créer un ensemble doté d'une plus ample perspective que celui qui est offert par la réalité en obtenant ainsi un plus grand impact chez le spectateur de par la vue en perspective de l'œuvre du sol. Selon les dernières recherches, l'auteur de l'œuvre revient au maître Pedro de Ibarra.
FaLang translation system by Faboba

Entre maisons-tour et palais

Urola garaia

Urola medio

Debagoiena

Ce site Web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour optimiser votre navigation et effectuer des travaux d'analyse. En poursuivant votre navigation, nous comprenons que vous acceptez notre politique de cookies.