La Porte de San Ignacio (Leintz Gatzaga)

Lorsqu'en 1331, Alphonse XI octroya à Leintz-Gatzaga la charte village, en suivant la norme de l'époque, la ville était entourée par une muraille. Afin d'accéder à la ville, elle était dotée de sept portes parmi lesquelles quatre sont conservées actuellement.

La Calzada Real(la Chaussée Royale) traversait Leintz-Gatzaga d'Ouest à Est. Sur l'une des extrémités de l'ancien chemin, on trouvera actuellement la Porte de de San Ignacio, représentant naguère l'entrée principale à la ville. Il s'agit d'un arc carpanel pourvu d'un blason sur chaque côté: sur la partie extérieure de la cité, il était doté d'un blason de Castille et Léon, quelque peu grossier, et au-dessus duquel on a placé une finition en la maçonnerie. Cette finition est achevée par le biais de profils de moulures à lignes mixtes et est décoré defleuron; en ce qui concerne la partie intérieure, le lieu du blason est occupée par une niche pourvue de l'image de San Ignacio.

L'ensemble constitué par l'arc et par les éléments décoratifs date des environs de 1760, et remplaça le précédent, dont la démolition fut nécessaire afin de permettre le passage par le Camino Real(le Chemin Royal) de Véhicules Madrid-Irun.

 

FaLang translation system by Faboba

Entre maisons-tour et palais

Urola garaia

Urola medio

Debagoiena

Ce site Web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour optimiser votre navigation et effectuer des travaux d'analyse. En poursuivant votre navigation, nous comprenons que vous acceptez notre politique de cookies.