Art dans l'église

  • Le Mausolée de l’Archevêque de Zuazola y le retable de laPiedad
  • Il se distingue par sa polychromie riche et originale et par la qualité de sa sculpture.
  • Un joyau de la Renaissance de Gipuzkoa
  • Richement décoré, on y distingue, de par leur qualité et leur beauté, les images des Quatre Évangélistes situés à la prédelle
  • Un exemple illustratif des temples des colonnes de cette époque-ci
  • Le Retable doté de la plus grande influence italienne de Gipuzkoa
  • Une œuvre de Juan de Lizarazu, du XVIème siècle
  • L’intérieur de cette église du XIVème siècle abrite le retable de la renaissance datant du XVIème s.
  • Les voûtes des nefs latérales, les 4 coupoles de la nef centrale et les chapiteauxappartenant à l’ordre toscan bâtis en pierre sont surprenants
  • On y distingue particulièrement le retable baroque de l’Autel Majeur, le baptistère de San Ignacio et la Chapelle de la Soledad
  • On y distingue notamment l’orgue Cavalle-Coll et trois parmi ses retables

La Chapelle de la Piedad de San Miguel de Oñate

La chapelle de la Piedad fut construite à partir de 1530-1531 suivant les ordres de M. Rodrigo Mercado de Zuazola.
On accède à la chapelle à travers un grillage de 7 mètres de largeur sur 8 mètres de hauteur, et son thème central est une scène de la Piedad (la Piété). À côté du presbytère, il y a un deuxième grillage de 3.85 mètres de largeur sur 8 mètres de hauteur, très semblable en termes de structure, de richesse ornementale et de tirants à la précédente. On peut y lire la date de 1535.

En son intérieur, le mur nord est couvert par le mausolée de l'archevêque Zuazola, construit en marbre de Filabres avant 1532 et dont l'auteur serait Diego de Siloé, quoiqu'il convient de préciser qu'aucun document ne soutient cette supposition.

Le mausolée est ordonné architecturalement en guise de retable. Au sein de la niche centrale, on trouvera le groupe sculptural de M. Rodrigo priant, assisté par une vertu et accompagné par un serveur, sur une fond de relief du Saint Esprit entre des nuages et des anges.

Le Retable de la Piedadoccupe le chevet de l'église. Appartenant au style plateresque, il a été conçu, conformément à la documentation existante, entre 1533 et 1536. L'œuvre disposât de l'intervention de sculpteurs d'Oñate: Martín de Iragorri et Juan de Olazaren, et Andrés de Mendiguren et Juan de Ayala. Il comprend un banc, trois volets, et un attique, et de cinq travées, le tout en relief.

Face au mausolée, est placé le sépulcre de M. Rodrigo, commandé à Pierres Picart. De par sa simplicité, il constitue un contraste en comparaison avec le retable et le mausolée, puisqu'il ne dispose que d'un sarcophage soutenu par un pilier quadrangulaire doté de base et de plinthe et de trois angelots au chapiteau. On y lire une inscription indicative de la date suivante: 1548.

 

FaLang translation system by Faboba

Multimedia

Bakardadearen Kapera

Tourseko San Martin

Trésor caché · Évènements à venir

Aucun évènement à venir!

Ce site Web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour optimiser votre navigation et effectuer des travaux d'analyse. En poursuivant votre navigation, nous comprenons que vous acceptez notre politique de cookies.