Art dans l'église

  • Le Mausolée de l’Archevêque de Zuazola y le retable de laPiedad
  • Il se distingue par sa polychromie riche et originale et par la qualité de sa sculpture.
  • Un joyau de la Renaissance de Gipuzkoa
  • Richement décoré, on y distingue, de par leur qualité et leur beauté, les images des Quatre Évangélistes situés à la prédelle
  • Un exemple illustratif des temples des colonnes de cette époque-ci
  • Le Retable doté de la plus grande influence italienne de Gipuzkoa
  • Une œuvre de Juan de Lizarazu, du XVIème siècle
  • L’intérieur de cette église du XIVème siècle abrite le retable de la renaissance datant du XVIème s.
  • Les voûtes des nefs latérales, les 4 coupoles de la nef centrale et les chapiteauxappartenant à l’ordre toscan bâtis en pierre sont surprenants
  • On y distingue particulièrement le retable baroque de l’Autel Majeur, le baptistère de San Ignacio et la Chapelle de la Soledad
  • On y distingue notamment l’orgue Cavalle-Coll et trois parmi ses retables

La Paroisse de San Pedro (Bergara)

Le retable de l'autel majeur de la paroisse de San Pedro de Bergara fut conçu lors de la première moitié du XVIème siècle quoiqu'étant donné la diversité de ses sculptures, on a constaté que son exécution a eu lieu à des périodes différentes. Dans un premier temps, on conçu la partie supérieure avec les trois corps et, plus tard, le banc ou la prédelle.

La zone supérieure est constituée de 3 corps divisés en 5 rues et est surplombée par un attique. Au sein de chacune des niches du premier corps, apparaît un apôtre et son attribut. San Pedro est placé dans la rue centrale, à sa gauche apparaît San Pablo et Santiago et, à sa droite, San Andrés et San Bartolomé.

 

La niche centrale du deuxième corps contient San Roque, une figure ultérieure au XVIème siècle et, à ses côtés, apparaissent quatre diacres, ou des ministres ecclésiastiques. Au sein du troisième corps, on représente des scènes de la passion, et, le surplombant, en guise de couronnement de l'ensemble, apparaît le groupe du Calvario (Calvaire). La totalité du retable est finement décoré par des éléments typiques du plateresque tels que des coquilles et des rocailles.

Les quatre évangélistes de la prédelleapparaissent individuellement, chacun d'entre eux au sein d'une niche, à travers des scènes représentant, de manière naturelle, un instantané sur leurs bureaux.

L'exécution du retable en deux phases met en exergue la diversité stylistique des deux artistes y ayant intervenu. D'une part, l'influence du style gothique, reflété dans la sculpture des reliefs de la partie supérieure du retable, probablement de Juan de Gante. D'autre part, la splendeur du style e la renaissance, visible sur la sculpture la plus expressive et la plus élaborée des quatre évangélistes de la prédelle attribués à Juan de Ayala.

 

FaLang translation system by Faboba

Multimedia

Bakardadearen Kapera

Tourseko San Martin

Trésor caché · Évènements à venir

Aucun évènement à venir!

Ce site Web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour optimiser votre navigation et effectuer des travaux d'analyse. En poursuivant votre navigation, nous comprenons que vous acceptez notre politique de cookies.