Art dans l'église

  • Le Mausolée de l’Archevêque de Zuazola y le retable de laPiedad
  • Il se distingue par sa polychromie riche et originale et par la qualité de sa sculpture.
  • Un joyau de la Renaissance de Gipuzkoa
  • Richement décoré, on y distingue, de par leur qualité et leur beauté, les images des Quatre Évangélistes situés à la prédelle
  • Un exemple illustratif des temples des colonnes de cette époque-ci
  • Le Retable doté de la plus grande influence italienne de Gipuzkoa
  • Une œuvre de Juan de Lizarazu, du XVIème siècle
  • L’intérieur de cette église du XIVème siècle abrite le retable de la renaissance datant du XVIème s.
  • Les voûtes des nefs latérales, les 4 coupoles de la nef centrale et les chapiteauxappartenant à l’ordre toscan bâtis en pierre sont surprenants
  • On y distingue particulièrement le retable baroque de l’Autel Majeur, le baptistère de San Ignacio et la Chapelle de la Soledad
  • On y distingue notamment l’orgue Cavalle-Coll et trois parmi ses retables

La paroisse de Santa Marina (Bergara)

La paroisse de Santa Marina est représentative de l'un des meilleurs exemples d'églises dotées de colonnes à Gipuzkoa. On a toujours pensé que l'église avait été construite en 65 ans, de 1542 à 1607, néanmoins, en réalité, sa construction dura 130 ans, y compris les 40 années au cours desquelles les travaux furent interrompus pour des raisons économiques et techniques.

Concernant ce temple, nous pouvons observer deux périodes: la première est comprise entre 1542 à 1602, l'époque au cours de laquelle on a construit la chapelle principale, les voûtes de la première partie et les vitraux. Lors de la dernière année, le manque d'argent a provoqué l'arrêt des travaux et le cas fut poursuivi en justice. Apparemment, le Conseil croyait que la majeure partie de l'argent devant financer les travaux devait être fournie par le compte d'Oñate, étant donné que la direction de l'église lui incombait. La résolution du litige parvint en 1648 et ce fut alors que la deuxième phase des travaux fut entamée, des travaux qui se prolongèrent jusqu'en 1672. C'est de cette époque-là que datent les voûtes et les colonnesmonocylindriques.

Au XVIIIème siècle, on y rajouta le chœur et le clocher.

Les travaux commencèrent sous la direction d'Andrés de Leturiondo, et ultérieurement, sous celle, entre autres, d'Estiburu, de Pascual de Iturritza, de Juan de Hemasabel et de Balzola. Contrairement à ce qui se passa à la Paroisse de San Pedro, dans ce cas-là, l'exécution a été fidèle au projet initial de Leturiondo.
La paroisse de Santa Marina est un modèle représentatif du Gothique Basque. La structure générale appartient au style de la renaissance, l'étage du salon est constitué de trois nefs à hauteur similaire mais dont les largeurs sont différentes. La nef centrale est surplombée par un petiteabside. La séparation entre les nefs a lieu moyennant des supports monolithiques dotés de base et de chapiteau toscans. Les arcs et les nervures supportant les voûtes proviennent de ces chapiteaux. Les murs latéraux possèdent également deux fenêtres à taille et à forme différentes. Par ailleurs, les contreforts de l'extérieur sont dotés d'une forme prismatique.

 

FaLang translation system by Faboba

Multimedia

Bakardadearen Kapera

Tourseko San Martin

Trésor caché · Évènements à venir

Aucun évènement à venir!

Ce site Web utilise ses propres cookies et ceux de tiers pour optimiser votre navigation et effectuer des travaux d'analyse. En poursuivant votre navigation, nous comprenons que vous acceptez notre politique de cookies.